Stock actif : comment l’évaluer ?

Le stock actif, que l’on appelle également « stock cyclique », est un élément clé de la gestion logistique des entreprises, qu’elles soient spécialisées dans la production, la distribution ou la vente au détail.

Le terme désigne la quantité de stock nécessaire pour répondre à la demande habituelle d’un cycle d’affaires, contribuant au maintien du cycle d’activité de l’entreprise.

Dans cet article, nous revenons en détail sur le principe du stock actif, son intérêt et ses avantages par rapport aux différents types de stock existants, et les meilleures manières de l’évaluer pour déterminer les quantités à commander et optimiser la performance logistique.

Qu’est-ce que le stock actif ?

Le stock actif représente la portion des stocks d’une entreprise spécifiquement réservée pour répondre aux commandes en cours pendant une période donnée. C’est une approche logistique qui permet de maintenir une visibilité régulière sur les niveaux de stocks nécessaires dans un entrepôt ou un magasin physique afin de satisfaire les demandes périodiques de produits.

Connaître son stock actif idéal permet de garder le contrôle sur le niveau global de ses stocks – ce qui est essentiel pour éviter la rupture de stock, et de ternir à la fois la satisfaction du client et l’image de l’entreprise.

De plus, le stock actif est un élément à prendre en compte dans la gestion de la trésorerie de l’entreprise. Si la demande augmente soudainement ou si les prévisions sont erronées, l’entreprise peut se retrouver à devoir utiliser ses stocks de réserve pour éviter une rupture de stock. Inversement, un surplus sur la même référence produit peut limiter la trésorerie et augmenter les coûts de stockage. Il y a donc un équilibre à trouver.

Le stock actif, que l’on appelle également « stock cyclique », est un élément clé de la gestion logistique des entreprises, qu’elles soient spécialisées dans la production, la distribution ou la vente au détail.

Le terme désigne la quantité de stock nécessaire pour répondre à la demande habituelle d’un cycle d’affaires, contribuant au maintien du cycle d’activité de l’entreprise.

Dans cet article, nous revenons en détail sur le principe du stock actif, son intérêt et ses avantages par rapport aux différents types de stock existants, et les meilleures manières de l’évaluer pour déterminer les quantités à commander et optimiser la performance logistique.

Qu’est-ce que le stock actif ?

Le stock actif représente la portion des stocks d’une entreprise spécifiquement réservée pour répondre aux commandes en cours pendant une période donnée. C’est une approche logistique qui permet de maintenir une visibilité régulière sur les niveaux de stocks nécessaires dans un entrepôt ou un magasin physique afin de satisfaire les demandes périodiques de produits.

Connaître son stock actif idéal permet de garder le contrôle sur le niveau global de ses stocks – ce qui est essentiel pour éviter la rupture de stock, et de ternir à la fois la satisfaction du client et l’image de l’entreprise.

De plus, le stock actif est un élément à prendre en compte dans la gestion de la trésorerie de l’entreprise. Si la demande augmente soudainement ou si les prévisions sont erronées, l’entreprise peut se retrouver à devoir utiliser ses stocks de réserve pour éviter une rupture de stock. Inversement, un surplus sur la même référence produit peut limiter la trésorerie et augmenter les coûts de stockage. Il y a donc un équilibre à trouver.

Bannière Guide Projet ERP Mobile

Le stock actif et les différents types de stock

Il est courant de confondre le stock actif avec d’autres types de stocks, ce qui peut entraîner des erreurs coûteuses sur le long terme dans leur gestion. Les identifier avec précision, et appréhender leurs fonctions respectives, aide à déterminer le fonctionnement le plus adapté à son activité. Voici un rapide tour d’horizon des différents types de stock.
Stock de sécurité : ce stock est conçu pour faire face à des situations imprévues, telles que des pics de demande ou des retards dans la chaîne d’approvisionnement. Il agit comme un filet de sécurité pour éviter les ruptures de stock.

 

  • Stock inactif : il s’agit de produits rarement ou jamais vendus, car obsolètes, et qui génèrent un excès de stock. Ils occupent de l’espace de stockage et peuvent entraîner des coûts inutiles.
  • Stock minimal/maximal : le stock minimal est le niveau le plus bas acceptable pour un produit donné, tandis que le stock maximal est le niveau le plus élevé que l’entreprise souhaite conserver. Ils déterminent les limites de la gestion des stocks.
  • Stock en cours/transit : désigne des produits en mouvement dans la chaîne logistique, tels que ceux en cours de fabrication ou de transport. Ils ne sont pas encore disponibles à la vente.
  • Stock saisonnier : ce type de stock est établi en prévision d’un pic d’activité sur une période spécifique, comme les décorations de Noël ou les maillots de bain en été.
  • Stock de récupération : il s’agit de produits retournés par les clients, et donc en deuxième vie. Gérer ce stock de manière efficace peut réduire les pertes.
  • Stock spéculatif : ce stock est détenu dans l’optique de réaliser des bénéfices en cas d’augmentation des prix.

Lire aussi : Stock de sécurité : comment se prémunir des ruptures de stock ?

Pourquoi et comment calculer le stock actif ?

Les avantages du stock actif

Optimisation des coûts de stockage. Effectuer régulièrement une évaluation du stock actif permet de prévenir un surplus de produits en entrepôt. En effet, un excédent de stock peut entraîner une hausse des coûts liés au stockage et à l’énergie, et compliquer la gestion des opérations de manutention des marchandises.

Flexibilité opérationnelle. Un stock actif bien géré permet d’éviter d’avoir recours à un stock de sécurité, qui ne doit servir qu’en cas d’urgence. Cela permet une plus grande réactivité pour traiter les commandes et s’adapter rapidement aux fluctuations de la demande.

Amélioration de la satisfaction client. Une gestion efficace du stock actif se traduit par une meilleure disponibilité des produits, le respect des délais de livraison, la réduction des erreurs de commande et une gestion des retours facilitée. Tout cela contribue à une meilleure expérience client, favorisant ainsi la fidélisation.

Bannière Guide Projet ERP Mobile

Comment évaluer son stock actif ?

Le calcul du stock actif/cyclique implique de déterminer la quantité optimale de produits à conserver en stock pour répondre à la demande périodique de manière efficace. Pour ce faire, vous devez suivre quelques étapes :

  1. Analyse des données historiques. Examinez les ventes passées et les modèles de demande pour comprendre comment la demande fluctue au fil du temps.
  2. Prévisions de la demande future. Utilisez des méthodes de prévision pour estimer la demande. Cela peut inclure l’utilisation de tendances historiques, de saisons ou de modèles mathématiques.
  3. Détermination du niveau de service souhaité. Décidez du niveau de service que vous souhaitez offrir à vos clients en termes de disponibilité des produits.
  4. Calcul des points de commande. En fonction de vos prévisions de demande et du niveau de service souhaité, calculez le moment où vous devez réapprovisionner votre stock.
  5. Calcul de la quantité à commander. Déterminez la quantité de produits à commander à chaque réapprovisionnement pour maintenir votre niveau de stock actif optimal.
  6. Fréquence des commandes. Établissez la fréquence à laquelle vous devez passer des commandes pour maintenir votre stock actif au niveau souhaité.

Évaluer son stock actif, c’est garder la maîtrise de son activité, et répondre à la demande avec efficience tout en minimisant à la fois les risques de rupture de stock et les excès de stockage coûteux.

Mais cela implique de jongler avec plusieurs informations, des données historiques à la fréquence des commandes. C’est pourquoi il est recommandé, pour réduire les risques d’erreur, d’avoir recours à un logiciel de gestion adapté.

Archipelia, ERP multi-métier en mode SaaS, a été spécifiquement conçu pour soutenir les PME et ETI dans l’optimisation de leurs processus logistiques. Il vous permettra d’automatiser les calculs, de gagner en précision et de centraliser les données pour augmenter la réactivité de votre entreprise face aux fluctuations de la demande. Demandez une démo !

Découvrez nos derniers articles

Calcul stock moyen : tout comprendre de cette valeur

Calcul stock moyen : tout comprendre de cette valeur

SommaireUne gestion des stocks efficace constitue un enjeu stratégique incontournable pour toute entreprise. Une maîtrise approfondie de ses réserves est en effet essentielle pour piloter son activité avec précision et éviter les pièges du surstockage. Dans ce...

lire plus
Méthode LIFO (Last in, first out) – Définiton

Méthode LIFO (Last in, first out) – Définiton

Sommaire Réponse courte : Le terme LIFO est un acronyme pour « Last In, First Out » ou « Dernier entré, premier sorti ». L’expression désigne une méthode utilisée en comptabilité analytique pour la gestion des stocks et de l'inventaire. Contrairement à la méthode FIFO...

lire plus
Power origin sceau Archipelia
Archipelia Origin

L'ERP pour les startups, TPE et PME en recherche de croissance

Archipelia Unlimited Sceau
Archipelia Unlimited

L'ERP pour les ETI couvrant un large périmètre fonctionnel

Apps internes

posia

Caisse mobile & connectée pour la gestion des points de vente

tcbia

Application de scanner code-barres pour la gestion d’entrepôt

Apps externes

Découvrez toutes nos apps externes connectés à l'ERP

Négoce

Retail

E-commerce

Logistique

Blog

Livres blancs

Cas clients

Webinar

Qui sommes-nous ?

Nos clients

Formations ERP

Shares