ERP Cloud : Définition, Avantages & Caractéristiques

L’ERP Cloud et la transformation digitale : une intelligence au service des entreprises !

Performant, économique et parfaitement sécurisé, un ERP Cloud automatise les processus métiers pour optimiser la gouvernance d’entreprise. Cette digitalisation touche tous les domaines, de la R&D à la production, en passant par les achats, les ventes, la finance, les RH et les services. Grâce à ces systèmes d’information mobiles et intelligents, les PME/PMI gagnent en productivité, flexibilité, agilité et fiabilité [1].

Besoin d’en savoir un peu plus ? Parcourons ensemble ces quelques paragraphes pour découvrir les avantages et fonctionnalités des ERP Cloud, application SaaS, solution multi-tenant, cloud public ou privé, sans oublier l’aspect sécurité des données. Alors, bonne (re)découverte !

Définition :

« ERP Cloud est une application de gestion des processus métiers d’une entreprise, application hébergée sur le cloud et accessible à tout moment sur internet. »

1. Solution ERP Cloud : terminologie, définitions et concepts !

Pour mieux cerner les enjeux et choisir la solution idéale, il convient de bien appréhender le vocabulaire spécifique aux solutions de gestion à l’instar d’ERP « on-premise » ou « on-demand », cloud computing, ERP Cloud, ainsi que l’architecture SaaS et multi-tenant  Alors, zoom sur les concepts clés d’un ERP Cloud.

Qu’est-ce qu’un logiciel ERP ?

L’acronyme ERP provient de l’appellation anglaise “Enterprise Resource Planning” (planification des ressources de l’entreprise). La dénomination équivalente en français est « Progiciel de Gestion intégré » ou PGI. L’ERP (PGI) est un outil informatisé de gestion et de pilotage de l’entreprise en temps réel. Il intègre plusieurs modules qui communiquent entre eux et des fonctions qui automatisent la gestion du flux de données provenant de l’ensemble des services d’une entreprise : stocks, production, comptabilité, RH, commandes, paiements, devis, relation client (CRM), etc. Rajoutés sous forme d’extensions (add-on), ces modules et fonctions adaptent l’ERP au business model de l’entreprise.

Qu’est-ce que le Cloud Computing ?

Le Cloud est un pictogramme utilisé pour symboliser le réseau internet sur les dessins techniques. La définition du cloud computing peut être énoncée comme une utilisation à la demande (on-demand model) de ressources informatiques matérielles et logicielles, omniprésentes sur internet. Le stockage des données se fait désormais sur un data center et non sur le disque dur local (on-premise model). De plus, l’hébergement et la maintenance de ces ressources informatiques en libre-service ne sont plus du ressort de l’utilisateur, mais du prestataire qui offre ce service. 

C’est une véritable révolution informatique dite « mutualisée » et  « connectée« , libérant ainsi l’entreprise des efforts nécessaires à la maintenabilité de son système d’information..

Le Cloud Computing possède trois niveaux de services en fonction du degré d’externalisation de la gestion et de la maintenance informatique. 

Pour le modèle classique (on-premise), l’entreprise est responsable du bon fonctionnement du serveur informatique et des applications qui y sont installées. Dans le cas du cloud computing, l’entreprise se décharge d’une partie, voire de la totalité de ces opérations de gestion et de maintenance. En fonction du niveau de décharge (externalisation), trois couches de services sont proposées par le prestataire.

a. Infrastructure as a Service (IaaS)

En souscrivant au service basique IaaS, le prestataire met à votre disposition une infrastructure informatique : serveurs, espace de stockage, bande passante, virtualisation et sécurité des data center. Toutefois, vous gardez le contrôle sur les systèmes d’exploitation et les applications que vous souhaitez utiliser. Cette solution s’adresse plutôt aux entreprises qui possèdent une équipe d’administrateurs de systèmes informatiques.

b. Plateforme as a Service (PaaS)

Ce service est plus élaboré et plus riche que la version de base. Le prestataire vous fournit non seulement les ressources matérielles, mais également un environnement de développement avec des outils d’intégration et de suivi, tels qu’un système d’exploitation, serveur web, gestion de bases de données, middleware (intergiciels) et des services d’aide à la décision. Le service PaaS convient parfaitement aux entreprises qui souhaitent développer leurs propres applications web, tout en se déchargeant des aspects de configuration et de gestion de l’infrastructure informatique.

c. Software as a Service (SaaS)

C’est le service « Premium all inclusive » qui offre aux utilisateurs des applications logicielles clés en main à partir du cloud. En effet, le prestataire prend en charge toutes les opérations d’installation et de maintenance du système informatique, y compris les applications utilisées par l’entreprise. Le service SaaS est très adapté à l’équipement des PME/PMI, car les utilisateurs identifiés accèdent aux applications grâce à un simple navigateur web. À titre d’exemple, Facebook et Netflix sont une illustration parfaite du mode de fonctionnement d’un cloud basé sur l’architecture SaaS.

Vous avez un projet ERP SaaS ?

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

d. Les différents services du Cloud

saas-vs-paas-vs-iaas

Quelles sont les caractéristiques d’un ERP Cloud ?

Maintenant que vous connaissez ce qu’est un ERP et le cloud, la signification de leur combinaison devient plus intuitive. En effet, un ERP Cloud n’est « qu’une » application de gestion des processus métiers d’une entreprise, application hébergée sur le cloud et accessible à tout moment sur internet. Toutefois, cette solution de gestion cloud possède plusieurs caractéristiques qui la distinguent du modèle « on-premise » ou de l’hébergement classique sur un serveur. Dans une étude menée par le cabinet Deloitte pour le compte de l’AFDEL (rebaptisée Tech In France) et du Groupe Caisse des Dépôts [2], les cinq spécificités des applications basées sur le cloud sont :

mutualisation

Mutualisation

Dans un cloud, les ressources matérielles et logicielles sont mutualisées grâce à la virtualisation. Le partage de ces ressources informatiques permet d’optimiser les coûts et de réduire les investissements.

elasticité

Élasticité immédiate

Pour adapter la capacité informatique à la charge de travail, l’allocation des ressources matérielles possède une élasticité qui permet de maintenir le même niveau de performance.

cloud-computing

Multi-locatif

L’une des caractéristiques essentielles des applications basées sur le cloud demeure l’architecture multi-tenant, détaillée un peu plus loin et qui s’apparente à la colocation de ressources informatiques.

ubiquité

Ubiquité des accès

Très apprécié de nos jours, l’ERP Cloud est une application mobile, accessible en tout lieu connecté à internet et sur tous types d’écran (PC-Mac, smartphone, tablette ou smart TV).

paiement

Paiement à l'usage

Le mode de paiement demeure flexible, privilégiant une tarification en fonction de l’utilisation pour une plus grande maîtrise des coûts.

2. Pourquoi choisir un ERP Cloud en mode SaaS ?

Moderne et compétitive, l’entreprise de demain s’appuie sur l’ERP Cloud personnalisé et interactif pour faire face aux nouveaux défis de la transformation digitale 3.0 [3]. Aujourd’hui, un tsunami technologique pointe à l’horizon, dû à une mutation rapide et profonde des habitudes de consommation post Covid-19, ainsi qu’à une connectivité de plus en plus grande des objets qui nous entourent.

Pour donner un aperçu, le cabinet d’étude Gartner a estimé à 20 milliards le nombre d’objets connectés en 2020 [4] et IDATE DigiWorld l’évalue à 36 milliards à l’aube de l’année 2030 [5]. Les entreprises se situent à un tournant de leur histoire et ont le choix entre adopter rapidement des solutions informatiques mobiles et externalisées (outsourcing) ou résister à un changement inéluctable. Actuellement, les PME peinent déjà à gérer seules leur système informatique sur les plans sécurisation, équipements, déploiement des solutions et maintenance. Il est plus judicieux de se concentrer sur son cœur de métier et déléguer les fonctions DSI à un prestataire capable de leur offrir le ERP Cloud de demain.

Parmi les différents niveaux de service du cloud computing, le mode SaaS est celui qui séduit le plus les PME, voire les grands comptes. Les raisons de l’adoption de l’ERP en mode SaaS peuvent être résumées en quatre points essentiels qui sont : l’optimisation des investissements, la réduction des coûts, la flexibilité et l’agilité des solutions, ainsi que et la « liberté » retrouvée des métiers [2]. Mais malgré cet engouement pour l’ERP basé sur l’architecture SaaS, certaines entreprises affichent toujours une prudence compréhensible à l’égard du Cloud, en relation avec des impératifs de sécurité ou de continuité opérationnelle.

3. Quels sont les avantages des ERP Cloud ?

Selon une étude publiée en mars 2020 et réalisée par le cabinet Coleman Parkes pour le compte de Boomi [6], 57 % des entreprises européennes interrogées envisagent une migration complète de leur ERP vers le cloud d’ici une année. De plus, le déploiement d’un ERP Cloud constitue une priorité pour 71 % d’entre elles. Ces chiffres sont le fruit d’une perception palpable des principaux avantages des ERP Cloud par les directeurs généraux et directeurs financiers des entreprises. Comparé au modèle sur site, l’ERP Cloud en mode SaaS offre de plus grandes opportunités, particulièrement aux jeunes entreprises et PME/PMI, avec une myriade d’avantages tels que : souplesse de l’infrastructure, mobilité, rentabilité, coûts maîtrisés, gain de temps, évolutivité et facilité des mises à jour [7].

4. Quels sont les avantages des ERP Cloud multi-tenants ?

L’architecture logicielle de type multi-tenant (multi-locataire) est un élément clé des solutions Cloud. Son principe repose sur une utilisation transparente et indépendante de la même instance (serveur virtuel, application, etc.) par plusieurs clients (tenants). À titre d’exemple, Google Drive est une application de type multi-tenant qui crée des environnements virtuels distincts pour chaque utilisateur.

Le principal avantage du modèle multi-tenant est la centralisation des opérations de gestion et de maintenance qui s’effectuent sur la même instance pour tous les utilisateurs. L’éditeur se focalise ainsi sur le développement de nouvelles fonctionnalités et non plus sur la maintenance des différentes versions de son application. De même, les évolutions demandées par une entreprise profitent à l’ensemble des tenants. Ainsi, les coûts d’exploitation du mode multi-tenant sont plus faibles que ceux du single-tenant. Tous ces avantages se répercutent sur les services proposés aux entreprises en termes de tarification, de sécurité, de confidentialité et d’évolutivité.

Vous êtes intéréssés par l’ERP

Cloud multi-tenant ?

Découvrez toutes nos fonctionnalités et notre périmètre fonctionnel.

5. Quels types d’ERP Cloud existent-ils sur le marché ?

Le principe de base du cloud demeure la mutualisation des ressources dans le but de réduire les coûts et d’optimiser les investissements. Toutefois, pour des raisons qui leur sont propres, les entreprises optent parfois pour un certain niveau d’accessibilité au cloud. Les différents modèles d’utilisation et d’accès ont engendré 3 types de cloud computing : public, privé et hybride. À noter que les anciennes règles de différenciation relatives à l’emplacement et à la propriété des infrastructures matériels sont devenues obsolètes.

Cloud public : plus de puissance à moindre coût

Tout cloud dont l’environnement possède des partitions destinées à être redistribuées entre plusieurs clients est un cloud public. Grâce à des groupes de serveurs interconnectés (clusters), le Cloud public permet à un grand nombre de clients d’accéder en libre-service à un pool de ressources informatiques en réseau. Le modèle économique du Cloud public demeure très attractif pour les PME/PMI qui préfèrent minimiser leur budget informatique et investir dans leur cœur de métier. Les fournisseurs de cloud public sont nombreux, mais les plus connus d’entre eux sont Alibaba Cloud, Amazon Web Services, Google Cloud Platform et Microsoft Azure, sans oublier le Français OVH.

Cloud privé : plus de contrôle et de sécurité

Tout cloud dont l’infrastructure informatique sous-jacente est dédiée à un utilisateur final, avec un accès entièrement isolé, est un cloud privé. En fonction des besoins de l’entreprise et de ses compétences informatiques, différents sous-types de cloud privé existent : interne, géré, hébergé ou communautaire. Mis à part le niveau d’accessibilité, le cloud privé possède les avantages du cloud computing, mais auxquels s’ajoutent des options supplémentaires de contrôle et de personnalisation. Cependant, l’exploitation d’un cloud privé est plus coûteuse que celle d’un cloud public.

Cloud hybride : le meilleur compromis

Un cloud hybride est un système informatique dont les solutions logicielles peuvent migrer entre plusieurs environnements isolés, mais qui demeurent connectés. Ce modèle réunit les avantages des deux précédents types de cloud, mais possède une plus grande polyvalence. En effet, son caractère hybride lui permet de supporter toute charge de travail (workload) effectuée dans n’importe quel type d’environnement (développement ou d’exploitation). À titre d’exemple, une entreprise peut conserver ses données sensibles dans un cloud privé (sa solution ERP Cloud), mais délocaliser le reste des données et l’ensemble de ses applications vers un cloud public (site e-commerce / CMS). 

6. Les ERP Cloud sont-ils sécurisés ?

La sécurité est l’un des principaux aspects qui freine une entreprise à adopter un ERP Cloud. Les failles de sécurité peuvent être à l’origine d’une fuite de données, d’une menace sur le système ou d’un accès non autorisé dû à un vol de comptes. Pour renforcer la sécurité, les données sont toujours chiffrées (algorithme AES 256 bits) et les processus d’identification renforcée (complexité du mot de passe et authentification à deux facteurs). Toutefois, les menaces peuvent être plus sophistiquées avec des malwares qui effectuent des attaques ciblées et persistantes (APT). Fort heureusement, des normes de sécurité, réglementations et structures de contrôle existent à travers la CCM (Cloud Control Matrix) permettant d’analyser les risques encourus par un cloud. Mais les plus sceptiques peuvent opter pour les clouds privés ou hybrides pour isoler leurs données sensibles.

En guise de conclusion !

Gérer son entreprise sans logiciel ERP équivaut à piloter un avion à vue, sans instruments de navigation ! En effet, l’ERP guide et oriente le management sur les plans stratégiques et opérationnels en fournissant des indicateurs de pilotage et de performance, un reporting transparent, ainsi qu’une information immédiate sur les incidents. De nos jours, les entreprises rivalisent et gagnent grâce à l’innovation technologique déployées pour moderniser leur ERP en le… migrant vers le cloud !

Vous souhaitez découvrir
l’ERP Cloud d’Archipelia ?

Nos équipes sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions !

Nos derniers articles…

Comment rédiger un cahier des charges ERP ?

Comment rédiger un cahier des charges ERP ?

Un ERP est un outil indispensable pour améliorer la performance en entreprise. Or, passer d’un système déjà en place à un nouveau mode de fonctionnement qui saura satisfaire tous les collaborateurs de l’entreprise, demande de l’organisation. Le meilleur moyen pour...

lire plus
Power origin sceau Archipelia
Archipelia Origin
La solution ERP pour les TPE, PME et startups en recherche de croissance.
Archipelia Unlimited Sceau
Archipelia Unlimited
La solution ERP pour les PME et grands groupes couvrant un large périmètre fonctionnel et ayant des gestes métiers spécifiques.

Découvrez la puissance du SaaS

Périmètre fonctionnel

Gestion Commerciale Icone

Gestion commerciale

Production Icone

Gestion de production

Logistique Icone
Logistique

Archipelia Icone Logo

CRM & Marketing

Commerce omnicanal

Commerce omnicanal

PIM Icone
PIM

Comptabilité Icone
Comptabilité

Business Intelligence Icone

Business Intelligence

WMS icone
WMS

Apps connectées

POS Icone

POSia

Caisse mobile et connectée pour la gestion des points de vente

Scanner Icone

TCBia

Application de scanner code-barres pour la gestion d’entrepôt

ecommerce icone

E-commerce

industrie icone

Industrie

negoce icone

Négoce

Gestion Commerciale icône

Partenaires IT

apps connectees icone

Apps connectées

blog icone

Blog

livre blanc icone

Livres Blancs

effectif icône

Qui sommes-nous ?

clients icone

Nos clients

rejoignez-nous icone

Rejoignez-nous

Shares